dimanche 16 juin
/ °

Le tissage

⇒ Retour


Créé par Ferdinand Boigeol en 1824, le tissage comprendra jusqu'à 104 métiers à bras destinés à la fabrique de tissus de coton.

Avant 1928, tous les matins, les habitants étaient réveillés à 6 heures par la sirène du tissage. On entendait alors la machine à vapeur mettre en branle les métiers à tisser et on voyait la haute cheminée cracher ses nuages de fumée.

Source de profits pour le village et une centaine d'ouvriers, l'activité, frappée par la crise du textile dans les années 30, se réduisit petit à petit et s'éteignit.